Des centaines de personnes marchent contre le premier défilé de la fierté LGBT en Bosnie


Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi dans la capitale bosniaque pour manifester leur désapprobation de la parade de la fierté LGBT qui aura lieu le week-end et qui sera la première du pays.

Une parade de la fierté LGBT est prévue dimanche à Sarajevo, la seule capitale des Balkans à ne pas en accueillir encore. Des fonctionnaires américains et de l'Union européenne travaillant en Bosnie ont exprimé leur soutien pour la communauté LGBT.

Les participants de la manifestation ont déclaré vouloir promouvoir ce que les conservateurs appellent "les valeurs familiales traditionnelles". Ils ont brandi des banderoles et des ballons.

Mais la police bosniaque a appelé à des renforts pour protéger le public lors du défilé de dimanche. Ils craignent que des groupes de hooligans du football musulmans et du football ayant de fortes opinions anti-gays ne tentent de perturber l'événement.

La Bosnie reste très conservatrice et déchirée par les divisions résultant d'une guerre ethnique de 1992-1995 entre Serbes, Musulmans et Croates de Bosnie lors de la dissolution de la Yougoslavie.

Mujo Aganovic, qui a combattu pendant la guerre, a critiqué l'ambassadeur américain Eric Nelson lors du rassemblement de samedi pour avoir soutenu le défilé de la fierté LGBT. "Je veux lui envoyer le message qu'il s'agit de mon pays alors qu'il n'est qu'un invité ici", a déclaré Aganovic à la foule.

"Tous ceux qui veulent promouvoir en public ce qu'ils décrivent comme leur orientation sexuelle, en particulier lorsque trois millions de personnes s'y opposent, nous les considérons comme des provocateurs."