Profitez de réductions exclusives 🌈 🎉

En quoi reconnait-on une personne neutre ?

de lecture

 

En quoi reconnait-on une personne neutre ?

Dans la société dans laquelle nous vivons actuellement, être une personne neutre est mal vue. Elle n’est pas très appréciée que ce soit dans la vie, dans le choix ou même à travers l’identité. Il se peut qu’elle ressente des sensations de mal-être.

Et pourtant, la raison est méconnue. Il se peut que ce mal-être soit la conséquence d’une quête d’identité ou de personnalité. À travers cet article, nous allons vous éclairer sur ce qu'est une personne neutre. 

Le genre neutrois, c’est quoi ?

Définition du genre neutrois

En terme de genre, une personne neutre est quelqu'un qui ne s’identifie ni au genre féminin, ni masculin, ni même trans. Si on s’en tient à une définition plus grammaticale, le genre neutre est un genre qui n’est ni masculin, ni féminin. Il est surtout utilisé pour les personnes non-binaire, en utilisant le pronom, et pour une conjugaison qui n’a pas de genre. De nos jours, le genre neutrois concerne plutôt un genre considéré comme étant en marge des concepts de la masculinité et de la féminité

Etymologiquement, neutrois se compose de deux mots « neutre » et « trois ». La terminaison « trois » fait allusion à un troisième genre non-binaire. Les personnes neutrois appartiennent à la famille des individus qui ne sont pas binaires ou genderqueer. Le genre neutrois peut être identifié à une apparence androgyne. De ce fait, il est tout à fait possible de tomber sur des personnes qui s’identifient entre le féminin et le masculin. Ou encore d’autres personnes qui ne situent pas du tout dans les cases masculins-féminins. Finalement, on peut donner comme synonyme du genre neutrois « agenre ». 

Un peu d’histoire sur le genre neutrois

C’est H. A Burnham qui a créé le terme neutrois pour pouvoir trouver un terme qui peut expliquer son identité de genre personnelle. Actuellement, la communauté LGBT continue de faire sortir des termes dont le but de reconnaître chaque entité et singularité. 

Le genre neutrois possède même déjà un drapeau. C’est un drapeau qui vient avec trois bandes : blanche, verte et noire. Le blanc rappelle la neutralité, le vert désigne surtout l’opposition à la couleur violette, qui est une association du bleu et du rose (deux couleurs liées au genre féminin et masculin).

drapeau neutre

Comment savoir si on est neutre ?

Vous êtes certainement en train de vous demander si vous êtes une personne neutre. Afin de vous aider à vous identifier dans votre neutralité, voici quelques points que vous devez absolument connaître.

Les différentes signes d’une personne neutre

Il faut préciser à l’avance que connaître son genre neutrois ou non ne se fait pas d’un coup de baguette magique. La période de découverte de soi est souvent une période qui dure longtemps. En plus d’être longue, elle est également sinueuse. Il n’est pas rare que vous soyez confronté à des périodes de doutes et de remise en question. Ce qui est tout à fait normal lorsqu’il s’agit d’une quête de la personnalité.  Certes den début d'article il a été bien expliqué ce qu’est une personne neutre. Mais avant de découvrir si vous aussi vous vous reconnaissez ou non, il est essentiel de bien écouter son spectre de genre, ses ressentis, ses douleurs, ainsi que ses dysphories (qui indiquent des sensations de mal-être identitaires) du genre. 

drapeau agenre

Les impacts de la neutralité d’une personne

Une identité neutre, n’est généralement liée à aucune conséquence. Pour les réponses, vous ne pouvez compter que sur vous-même, puisque vous disposez déjà de toutes les réponses. Bien avant votre quête d’identité, celle-ci est déjà et a toujours été présente. Cette présence a déjà été. Il ne faut pas non plus oublier que les sentiments de mal- être et les dysphories, sont déjà présents bien avant l’acceptation de son genre ou encore de sa neutralité. 

Une fois que vous avez pris vos courages à deux pour réaliser votre « coming out », vous allez constater que vos soucis d’identité vont considérablement être réduits. Chaque personne n’aura aucun mal à vous accepter comme vous êtes. Vous serez alors libre de fréquenter des personnes qui vous respectent peu importe votre neutralité. 

Parmi les conséquences principales de la neutralité, on peut citer l’appartenance à la communauté LGBT. Cette communauté a été créé pour le partage et l’amour. Avec cette communauté, vous ne serez jamais en manque de soutien. Les membres de la communauté se feront un plaisir de vous conseiller et accompagner en cas de problèmes et de peurs. Vous aussi, vous pouvez également apporter votre soutien à des personnes qui appartiennent à la communauté LGBT. 

S’apprécier pour son genre, comment s’y prendre ?

Il est très important de savoir s’accepter si on souhaite bien avancer dans la vie. C’est pourquoi, il est conseillé de s’assumer en tant que personne neutre et ne pas avoir peur de le faire. Dès que vous vous assumez, vous pouvez déclencher une période de transition au cours de laquelle votre corps sera parfaitement en accord avec le genre et le non genre. Vous allez remarquer certains changements au niveau de votre langage. Cela peut également concerner le langage de vos proches, qui vont commencer à utiliser des pronoms plutôt neutres. 

Pour commencer votre acceptation de soi, vous pouvez avoir recours à des vêtements, utiliser le maquillage, ou encore vous faire remarquer par des coiffures qui sont en parfait accord avec l’expression de votre genre. Si toutefois, des sensations de dysphories continuent à vous envahir, vous pouvez toujours procéder à des transformations plus radicales, les interventions chirurgicales. 

S’accepter, lorsqu’on ne ressemble pas à la majorité n’est pas toujours facile. Pourtant, vous devez savoir que le fait de se démarquer des autres fait de vous une personne encore plus importante. Il ne faut donc pas avoir peur de s’affirmer et d’assumer son genre neutrois. Ce grand pas vous permettra de vous sentir mieux au quotidien.


Recevez nos articles dans votre boite email.